Family Group Sheet


Name Patrice DESPLANCHES43
Birth 11 Dec 1751, Brest, Finistère, Bretagne, France
Christen 12 Dec 1751, Brest, Finistère, Bretagne, France
Honors Aug 1786
Honors Memo décoré de la Médaille, en récompense de ses bons services
Honors May 179222
Honors Memo Chevalier de l’Ordre royal et militaire de Saint-Louis
Residence 1803, Brest, Finistère, Bretagne, France
Reside Memo 8 rue de la Liberté
Death 24 Nov 1803, Brest, Finistère, Bretagne, France
Death Memo 2 Frimaire An XII
Occupation lieutenant de vaisseau (octobre 1793)
Father Jacques DESPLANCHES (-1758)
Mother Jeanne Marie COLLET (-1763)
Misc. Notes
Source : Service Historique de la Marine
Parmi une sélection de pièces, relevées à ma demande le 6 janvier 1978 par feu le très obligeant Joseph VALYNSEELE (+ 1997), in Dossier individuel de Patrice DESPLANCHES (1751-1803).

Etat des Mouvements, Services à la mer, Grades ou emplois, etc..., dressé à Brest le 22 mars 1801 :

- 18 septembre 1762, Mousse sur " le Palmier ", vaisseau, Capitaine MARCHAINVILLE, armé à Brest, en armée, désarmé à Brest, le 31 décembre suivant.
- du 1er janvier au 5 avril 1763, employé à la Garniture.

- 6 avril 1763, Mousse sur " le Tonnant ", vaisseau, Capitaine CAUMONT, armé à Brest, pour Port Mahon, désarmé à Brest, le 18 juin suivant.
- du 19 juin au 8 août 1763, employé à la Garniture.

- 9 août 1763, Mousse sur " la Couronne ", vaisseau, Capitaine DARGELOS, armé à Brest pour Rochefort, où il a désarmé le 8 septembre suivant.
- du 1er octobre 1763 au 27 mars 1764, employé à la Garniture.

- 28 mars 1764, Mousse sur " l' Amphion ", vaisseau, Capitaine TRONJOLY, armé à Brest pour Terre-Neuve, désarmé à Brest le 26 octobre suivant.
- du 27 octobre 1764 au 19 février 1766, employé à la Garniture.

- 20 février 1766, Mousse sur " le Saint-Michel ", vaisseau, Capitaine ROQUEFEUIL, armé à Brest pour les Antilles, désarmé à Brest le 30 août suivant.
- du 1er septembre 1766 au 20 juin 1768, employé à la Garniture.

- 21 juin 1768, Novice sur " le ?6a", bateau plat, Capitaine DÉNIAU, armé à Brest pour Nantes, désarmé à Brest le 31 juillet suivant.
- du 1er août 1768 au 9 août 1768, employé à la Garniture.

- 10 août 1768, Novice sur " le Gave ", flûte, Capitaine BOISJEAN, armée à Brest pour Bayonne, désarmée à Brest le 13 octobre suivant.
- du 14 octobre au 19 novembre 1768, employé à la Garniture.

- 20 novembre 1768, Novice sur " le Sphinx ", vaisseau, Capitaine DESROCHES, armé à Brest pour l'Ile de France, passé au dit lieu, le 25 août 1769, sur " l'Ambulante ", flûte, Capitaine CLUGNY, côtes de l'Inde, naufragée par un ouragan à l'Ile de France, le 11 avril 1772.

- 12 avril 1772, Quartier-maître sur " la Sage ", corvette, Capitaine CLUGNY, armée à l'Ile de France pour l'Europe, désarmé à Brest le 16 septembre suivant.
- du 17 septembre 1772 au 2 novembre suivant, employé à la Garniture.

- 3 novembre 1772, Quartier-maître sur " l' Actionnaire ", vaisseau, Capitaine ?, armé à Brest pour Saint-Domingue, désarmé à Brest le 11 juin 1773.
- du 12 juin 1773 au 20 octobre suivant, employé à la Garniture.

- 21 octobre 1773, Quartier-maître sur " la Perle ", corvette, Capitaine LOMBARD, armée à Brest pour Cayenne et la Martinique, désarmée à Brest le 22 août 1774.
- du 23 août au 7 octobre 1774, employé à la Garniture.

- 8 octobre 1774, Bosseman sur " l' Etourdie ", frégate, Capitaine PEREINSEILK ?, armée à Brest pour les Iles du Vent, désarmée à Brest le 13 juillet 1775.
- du 14 juillet au 14 septembre 1775, employé à la Garniture.

- 15 septembre 1775, Bosseman sur " l' Hirondelle ", corvette, armée à Brest pour évolutions, désarmée à Brest le 21 octobre suivant.

- 22 octobre 1775, Bosseman sur " le Serin ", corvette, Capitaine Bernard de MARIGNY, armée à Brest pour les Iles du Vent, désarmée à Brest le 22 août 1776.
- du 23 août au 29 septembre 1776, employé à la Garniture.

CERTIFICAT : " Nous..., Commandant cy devant la corvette du Roy le Serin, certifions que le nommé Patrice Desplanches de Brest embarqué sur la dite corvette en qualité de Bosseman s'est acquitté de tous ses devoirs aussi bien qu'il est possible et de manière à faire espérer qu'il sera un jour un excellent maitre, réunissant au talent du marin la conduite la plus sage. A Brest le 27 août 1776. Signé Bernard de Marigny ".

- 30 septembre 1776, Second maître, faisant fonction de Maître d'équipage, sur " la Favorite ", corvette, Capitaine de KERSAINT, armée à Brest pour les Iles du Vent, désarmée à Brest le 4 octobre 1777.
- du 5 au 9 octobre 1777, employé à la Garniture.

CERTIFICAT : " Je certifie que le nommé Patrice Desplanches, premier maitre d'équipage embarqué sur la Favorite commandée par M. de Kersaint, est un excellent sujet qui s'est toujours on ne peut pas mieux conduit, et dont M. de Kersaint et moi avons été on ne peut pas plus contents. A Brest le 10 octobre 1777. Signé le Chevalier de Saint-Vallier, Lieutenant en pied sur la Favorite ".

- 10 octobre 1777, Maître d'équipage, sur " l' Intrépide ", vaisseau, Capitaine François Joseph Paul de GRASSE, armé à Brest, escadre d'évolutions, désarmé à Brest le 19 février 1778.
- du 20 février au 23 février 1778, employé à la Garniture.

CERTIFICAT : " François Joseph Paul de Grasse...commandant le vaisseau du Roy l' Intrépide, certifions que le nommé Patrice Desplanches a servi sur le dit vaisseau en qualité de maitre surnuméraire, et que j'ai reconnu en lui toutes les qualités qui caractérisent un Bon maitre, Sagesse, Bonne conduite, Exactitude et le talent de se faire obéir, en foi de quoi j'ai signé le présent et y ai apposé mon cachet pour que foi y soit ajoutée. Brest le 22 février 1778.
Signé Le Comte de Grasse ".

- 24 février 1778, Maître d'équipage, sur " l' Orient ", vaisseau, Capitaine François Joseph Paul de GRASSE, armé à Brest, pour évolutions, désarmé à Brest le 11 avril 1778.
- du 12 avril 1778 au 9 mai suivant, employé à la Garniture.

- 10 mai 1778, Maître d'équipage, sur " le Robuste ", vaisseau, Capitaine François Joseph Paul de GRASSE, armé à Brest, en armée, combat du 27 juillet sur Ouessant44 (Neptunia no 82 page 23), désarmé à Brest le 7 août 1778.

- 8 août 1778, Maître d'équipage, sur " la Sensible ", frégate, Capitaine Bernard de MARIGNY, armé à Brest pour croisière, désarmée à Brest le 14 novembre suivant.

- 15 novembre 1778, Maître d'équipage, sur " la Junon ", frégate, Capitaine Bernard de MARIGNY, en armée - cette frégate réunie à " la Gentille " combattit à la hauteur de Plymouth (cf Neptunia no 48 page 7 / 30 A 24) le vaisseau anglais " l'Ardent ", lequel amena son pavillon (17 août 1779) -, désarmée à Brest le 15 octobre 1779.
- du 16 octobre 1779 jusqu'au 6 mars 1780, employé à la Garniture.

CERTIFICAT : " Nous capitaine des vaisseaux du Roy...,certifions que le nommé Patrice Desplanches de Brest a servi avec nous en qualité de Maitre d'équipage successivement sur les deux frégates la Sensible et la Junon que nous avons commandé, qu'il y a rempli tous ses devoirs avec la plus grande exactitude et intelligence, tenant la conduite la plus sage et que c'est un excellent sujet et qui mérite l'entretient. A Brest le 15 novembre 1779. Signé Le Chevalier Bernard de Marigny ".

- 7 mars 1780, Maître d'équipage, sur " l'Ardent ", vaisseau, Capitaine Bernard de MARIGNY, armé à Brest en division et en armée, sous les ordres des généraux de TERNAY et de GRASSE, destinée pour la Nouvelle Angleterre. Six combats pendant la campagne, dont le 16 mars 1781 à la Chesapeake ; pris à l'issue du dernier, le 12 avril 1782, au combat des Saintes (Cf Neptunia no 48, pages 34 et 37 ; no 50, pages 6-7)
- 12 avril 1782 au 22 juillet suivant : Prisonnier de Guerre.
- 8 août 1782 au 15 janvier 1783, employé à la Garniture de Brest.

CERTIFICAT : " Nous...commandant le vaisseau l' Ardent certifions que le nommé Patrice Desplanches de Brest embarqué en qualité de Maitre d'équipage sur le dit vaisseau pendant vingt deux mois que nous l'avons commandé y a parfaitement bien rempli les devoirs de son état, ayant toujours la meilleure conduite et témoigné beaucoup de courage dans les différentes occasions qui se sont présentées pendant cette campagne, ce qui me fait juger ce sujet susceptible de mériter l'entretient, et je pense qu'on trouverait difficilement un meilleur Maitre. A bord de l'Ardent le 20 février 1782. Signé le Chevalier Bernard de Marigny ".

CERTIFICAT : " Nous...commandant le vaisseau l' Ardent, certifions que le nommé Patrice Desplanches natif de Brest embarqué premier maitre d'équipage à bord du dit vaisseau s'y est toujours très bien acquitté des devoirs de son employ, y ayant mis toute l'activité, l'intelligence, le zèle et la Bravoure qu'on pouvait désirer. En foi de quoi nous lui avons délivré le présent certificat pour lui servir et valoir où besoin sera. Donné le 17 avril 1782. Signé de Gouzillon ".

- 16 janvier 1783, Maître d'équipage, sur " la Victoire ", vaisseau, Capitaine Bernard de MARIGNY, armé à Brest, en armée, désarmé à Brest le 4 février suivant.
- du 5 février au 19 février 1783, employé à la Garniture.

- 20 février 1783, Maître d'équipage, sur " le Téméraire ", vaisseau, Capitaine SAINT-COSME, armé à Brest, en évolutions, désarmé à Brest le 14 mai suivant.
- du 15 au 19 mai 1783, employé à la Garniture.

CERTIFICAT : " Nous capitaine de vaisseau commandant le Téméraire certifions que le nommé Patrice Desplanches embarqué sur le dit vaisseau en qualité de premier Maitre, y a rempli toutes les fonctions de son état de la manière la plus distinguée, en foi de quoi nous lui avons accordé le présent certificat. Fait à Brest le 15 mai 1783. Signé Saint-Cosme ".

- 20 mai 1783, Maître d'équipage, sur " la Loire ", gabarre, Capitaine de LA ROCHE KERANDRAON, armé à Brest pour Riga, désarmé à Brest le 4 décembre suivant.

CERTIFICAT : " De la Roche Kerandraou...certifie que le nommé Patrice Desplanches a servi sur la gabarre du Roy la Loire en qualité de premier maitre d'équipage, qu'il mérite tous les éloges possibles, il joint les capacité brillantes de son état à la conduite la plus exemplaire, et aux sentiments les plus élevés et les plus nobles, je félicite ceux de mes camarades à qui il tombera en partage. A Brest le 18 décembre 1783. Signé De la Roche Kerandraon, commandant la Loire ".
- Depuis l'époque du désarmement de " la Loire ", il a été employé à la Garniture, et à Lorient pour le jugement du Général de GRASSE (cf Neptunia no 51, pages 34 à 41 ; no 52, pages 31 à 39), jusqu'au 1er septembre 1784.

- 2 septembre 1784, Maître d'équipage, sur " l' Emeraude ", frégate, Capitaine de LA TAILLE, armée à Brest pour les côtes d'Afrique, désarmée à Brest le 11 juin 1785.
- du 12 juin au 3 août 1785, employé à la Garniture.

CERTIFICATS (2) même texte : " Nous Lieutenant de vaisseau du Roi chargé du détail de la frégate l' Emeraude commandée par Mr le Marquis de La Taille...
Nous...commandant la frégate l' Emeraude
certifions que le nommé Patrice Desplanches premier Maitre de manoeuvre embarqué en cette qualité s'est comporté pendant toute la campagne de la manière la plus distinguée, que sa subordination est parfaite, sa fermeté et sa douceur pour l'équipage méritent les plus grands éloges, son activité et son intelligence dans les manoeuvres de tous genres le mettent d'après notre opinion au rang des meilleurs maitres, et nous lui devons la justice de dire que nous n'avons pas rencontré d'homme de sa classe qui se comporta mieux que lui à tous les égards, en foi de quoi nous lui avons donné le présent pour servir où besoin sera.
Brest le 11 juin 1785. Signé Marc de Fauris ?
Brest le 12 juin 1785. Signé De La Taille ".

- 4 août 1785, Maître d'équipage, commandant " la Marie ", gabarre, armée à Brest pour la Manche et charger des bois de construction, désarmée à Brest le 3 décembre suivant.
- du 4 décembre 1785 au 1er mai 1786, employé à la Garniture.

- 2 mai 1786, Maître d'équipage, sur " la Félicité ", frégate, Capitaine TRÉCESSON, armée à Brest pour Cherbourg et la Méditerranée, débarqué malade à Toulon le 1er octobre 1787.
- du 2 décembre 1787 au 11 mars 1788, Maître (d'équipage) entretenu à terre.

CERTIFICAT : " Nous...commandant la frégate la Félicité certifions que Patrice Desplanches premier maitre d'équipage embarqué sous nos ordres en cette qualité s'est comporté pendant la campagne de la manière la plus distinguée tant pour la capacité que pour la bonne conduite, activité, intelligence qu'il réunit toutes les bonnes qualités et que c'est avec le plus grand plaisir que je l'ai vu décoré de la Médaille au retour de cette campagne d'évolutions, récompense flatteuse et qu'il a bien méritée pour ses bons services. Fait à Brest le 21 septembre 1786. Signé Trécesson ".

CERTIFICAT : " Nous...certifions que le nommé Patrice Desplanches maitre d'équipage entretenu au port de Brest a été embarqué en sa qualité de premier maitre d'équipage sur la frégate la Félicité, qu'il y a fait la campagne du Levant et celle d'évolutions, que pendant tout ce temps il ne s'est pas démenti un seul instant, que j'en ai été on ne peut plus content et que c'est à mon grand regret que je me vois forcé de le laisser à Toulon à cause d'un flux dissentérique (sic) qui ne l'a pas quitté depuis trois mois, en foi de quoi je lui ai délivré le présent certificat. Fait à Toulon le 1er octobre 1787. Signé Trécesson ".

- 11 mars 1788, Maître d'équipage entretenu, commandant " le Curieux ", aviso, armé à Saint-Malo pour Brest où il a désarmé le 30 avril suivant.
- du 1er mai 1788 au 24 avril 1790, aux ordres du Commandant à terre.

- 24 avril 1790, Maître d'équipage entretenu, sur " la Sincère ", corvette, Capitaine de SUZANNET, armée à Brest pour l'instruction des élèves, désarmée à Brest le 1er octobre suivant.

CERTIFICAT : Nous...commandant la corvette la Sincère armée pour l'instruction de M. les Elèves de la marine en 1790, certifions que le Sieur Patrice Desplanches maitre d'équipage entretenu a fait la campagne de la dite corvette, que pendant les 5 mois 7 jours qu'elle a duré, il a rempli avec la plus grande distinction les fonctions propres de son état, de même que celle de Professeur de manoeuvre des Elèves, que tous ont répondu sur cette partie de métier de manière à faire le plus grand honneur à celui qui les a enseigné, qu'il a eu le rare talent de se faire aimer, respecter et fixer l'inattention si naturelle à l'âge de ces jeunes gens, qu'il a infiniment contribué au bon ordre et à la subordination qui a toujours régné à bord de la corvette, que supérieur à l'état qu'il a au Service, le gouvernement en lui accordant le grade d'officier ne fera que récompenser le mérite comme il doit l'être, en foi de quoi nous lui avons délivré le présent pour servir et valoir. A Brest le 1er octobre 1790. Signé de SUZANNET, aîné ".

- 1er octobre 1790, Maître d'équipage entretenu, sur " l' Achille ", vaisseau, Capitaine TRÉCESSON, armé à Brest, en armée, désarmé à Brest le 7 février 1791.

- 8 février 1791, Maître d'équipage entretenu, commandant " la Thérèse ", sloop, armé à Brest pour porter des dépêches à la Martinique, désarmé à Brest le 18 juillet suivant.

- 19 juillet 1791, Maître d'équipage, sur " l' Achille ", vaisseau, Capitaine TRÉCESSON, armé à Brest, désarmé le 29 juillet.

- 30 juillet 1791, Maître d'équipage entretenu, commandant " la Thérèse ", sloop, armé à Brest pour Rouen, désarmé à Brest le 7 novembre suivant.

- 8 novembre 1791, Maître d'équipage entretenu, sur " l' Achille ", vaisseau, Capitaine TRÉCESSON, en commission dans le port de Brest jusqu'au 3 mai 1792.

- 4 mai 1792, Enseigne entretenu, sur " la Bellone ", frégate, Capitaine LE PRINCE, armée à Brest pour Dunkerque où il en a débarqué le 18 septembre suivant.
- du 19 septembre au 17 décembre 1792, employé au Service du Port.

- 17 décembre 1792, Enseigne de vaisseau, sur " l' Expériment ", vaisseau, Capitaine VAN STABEL, armé à Brest, passé le 14 janvier 1793 sur " la Thétis ", frégate, même Capitaine, pour croisières, débarqué à Brest, malade, le 14 février 1793.

- 23 septembre 1793, Enseigne entretenu, sur " le Nestor ", vaisseau, Capitaine LE TENDRE, en commission dans le port jusqu'au 29 octobre suivant.

- 30 octobre 1793, Lieutenant de vaisseau chargé du détail, sur " le Jacobin ", vaisseau, Capitaines GASSIN et DORÉ, armé à Brest, combats des 28, 29 mai 1794 et 1er juin 1794 ; naufragé en mer le 30 janvier 1795.
- du 4 au 11 février 1795, employé au Service du Port.

- 11 février 1795, Lieutenant de vaisseau chargé du détail, sur " le Tourville ", vaisseau, Capitaine HENRY, armé à Brest, en armée, désarmé le 16 mai 1795.
- du 17 mai au 23 septembre 1795, employé au Service du Port.

- 23 septembre 1795, Lieutenant de vaisseau, sur " l' Eole ", vaisseau, Capitaine CORNIC, armé à Brest, en armée, désarmé à Brest le 30 juin 1796.
- du 1er au 9 juillet 1796, employé au Service du Port.

- 9 juillet 1796, Lieutenant de vaisseau, sur " le Tourville ", vaisseau, Capitaine HENRY, armé à Brest, en armée, désarmé le 29 juillet 1797.
- du 30 juillet 1797 au 2 janvier 1798, employé à terre et aux mouvements du Port.

- du 2 janvier au 6 juin 1798, employé, sous les ordres du Capitaine de frégate PICHOT, à l'armement du " Mont-Blanc " et du " Hoche ", vaisseaux.

- 6 juin 1798, Lieutenant de vaisseau, sur " le Hoche ", vaisseau, Capitaine ? , armé à Brest, passé le 18 juin 1798 sur " l'Océan ", vaisseau, Capitaines DEVIENNE et BRUILLAC ?, débarqué malade, le 9 mars 1800.
- 10 mars 1800 au 25 décembre 1800, employé à terre.

- 26 décembre 1800, Lieutenant de vaisseau, sur " le Terrible ", vaisseau, Capitaine MAISTRAL , armé à Brest, en armée, il y continue ses services au 21 mars 1801.
Marriage 17 Sep 1782, Brest, Finistère, Bretagne, France
Spouse Suzanne PICAUD
Birth 24 Jan 1753, Brest, Finistère, Bretagne, France
Death 25 Nov 1837, Brest, Finistère, Bretagne, France
Father Jean Baptiste PICAUD
Mother Marie Jeanne NN
Children
1 M Guillaume Patrice DESPLANCHES
Birth 31 May 1789, Brest, Finistère, Bretagne, France
Christen 31 May 1789, Brest, Finistère, Bretagne, France
Death 15 Mar 1858, Saint-Denis, Réunion, Réunion, France
Death Memo à 7 heures du matin, à son domicile, rue du Conseil
Spouse Marie Victoire DENNEMONT
Last Modified 6 Oct 2014 Created 3 Sep 2017 using Reunion for Macintosh

Contents · Index · Surnames · Contact
Copyright ©1962-2017, Pierre F. CASALONGA, All Rights Reserved - Worldwide
These informations are provided for the free use of those engaged in non-commercial genealogical researches. Not only a commercial use, but a publication, anyhow and anywhere, without mention of THE original SOURCES, or without our written permission (in case of a particular request exceeding an exclusive private use), are strictly prohibited.